J’ai trouvé un animal sauvage blessé ou décédé, que faire ?

Voici quelques conseils utiles si vous découvrez un animal sauvage nécessitant de l’aide. 

La première chose à faire est de contacter un centre de revalidation au plus vite. Ceux-ci prennent en charge tous les animaux sauvages en détresse. L’objectif étant de soigner l’animal pour ensuite lui rendre sa liberté. Pour sa survie, ne tentez pas de le soigner vous-même.

Attention, certains jeunes animaux semblent abandonnés mais n’ont pas nécessairement besoin de votre aide. En effet, ils peuvent toujours être nourris par leurs parents. Il est donc souvent préférable de les laisser dans la nature. De plus, de nombreux jeunes oiseaux quittent le nid prématurément. Si le nid est accessible, vous pouvez replacer l’oiseau à l’intérieur, à côté des autres jeunes.

Avant de saisir l’oiseau ou l’animal, observez son comportement et assurez-vous qu’il ait réellement besoin d’aide et qu’il n’est pas dangereux pour vous.

(Ce schéma convient aussi à de nombreux mammifères.)

Si vous trouvez un animal en détresse :

  • Placez le dans une boîte en carton percée de quelques trous, evitez une cage métallique où il risquerait de se blesser à nouveau ou d’abîmer son plumage si c’est un oiseau.
  • Placez-le dans une pièce sombre et tempérée en attendant son acheminement vers un centre de revalidation.
  • Ne le nourrissez pas sans être certain de ce qu’il peut manger. La plupart des animaux peuvent vivre facilement plusieurs heures sans manger, pas d’inquiétude donc.
  • Ne forcez pas l’animal à boire.
  • N’administrez aucun médicament. Certains produits couramment utilisés pour l’homme ou les animaux domestiques peuvent-être toxiques pour d’autres.
  • N’exhibez pas votre trouvaille à vos amis, ne faites pas de photo avec un flash. Les animaux sauvages sont très vite stressés, chaque manipulation inutile peut aggraver son état.

Quelques conseils :

En Belgique, la plupart des espèces d’animaux sauvages sont protégées. Il est donc interdit de les détenir, même si c’est pour les soigner. La législation n’autorise pas les centres à relâcher certaines espèces (comme les exotiques). Elles ne sont parfois pas acceptées par les centres de revalidation.

Pour attraper un animal, vous pouvez le recouvrir avec un tissu épais ou un essuie. Il sera plus facilement immobilisé.

Vous pouvez lui couvrir la tête pour qu’il se débatte moins.

Les oiseaux :

  • Si vous trouvez un rapace, soyez prudent, prenez garde à ses serres (ses pattes), elles sont plus dangereuses que son bec.
  • Si vous trouvez un héron ou un autre grand échassier comme une cigogne, attrapez-lui le cou, juste en dessous de la tête. Méfiez-vous de son bec, maintenez-lui la tête pour qu’il ne puisse pas vous atteindre.

Les mammifères :

  •  Si vous trouvez un renard, méfiez-vous des morsures qu’il pourrait infliger.

Lire également :

* J’ai trouvé une chauve-souris, que faire ?

* J’ai trouvé un hérisson, que faire ?

Source: LRBPO

Réagissez, postez votre commentaire

Please log in using one of these methods to post your comment:

Logo WordPress.com

You are commenting using your WordPress.com account. Déconnexion /  Changer )

Google photo

You are commenting using your Google account. Déconnexion /  Changer )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

You are commenting using your Facebook account. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.