Les chenilles processionnaires, un réel danger!

Avec le retour des beaux jours, nous ne pourrons pas éviter le retour des chenilles processionnaires et le danger qui va avec !

Certes, si cela est dangereux pour nous, peu de monde sait que nos animaux de compagnie sont également en danger… Danger pouvant entraîner la mort! Alors pour tenter d’éviter des drames, faisons le point sur ces vilaines petites bêtes qui deviendront pourtant de petits papillons !

Chenille_processionnaire-1

Chaque année, nous sommes nombreux à courir chez nos vétérinaires avec nos chiens, moins fréquemment nos chats, victimes des chenilles processionnaires!

Aussi petites soient-elles, ces petites bêtes font de terribles dégâts! En apprendre sur elles, nous aidera à prévenir.

snyn1eatyhqbx2a

Ce sont des chenilles possédant des poils urticants qui se déplacent en procession. Elles proviennent des pins ou des chênes,  où elles font leurs《nids》.

On commence à les voir apparaitre entre mars et mai selon la région et surtout la chaleur. Les nidifications de taille variable sont composées de fils, similaires aux fils des toiles d’araignée.

chenilles-processionnaires_article

Les éviter ? Oui mais pourquoi ? 

Les poils de ces chenilles contiennent une substance urticante et nécrosante. Le simple contacté avec la peaux entraîne des douleurs, parfois très vives. Cela « chatouille » également, terriblement, mais plus on frotte/gratte/chatouille, plus cela fait mal!

chenilles3-eb63f

Un bras humain touché!Pour les chiens/chats, c’est souvent au niveau de la gueule que cela se passe… Ils lèchent ou touchent – souvent pour jouer – les chenilles avec leur museau!

Souvent à cause de la douleur, l’animal pleurniche/couine, puis va baver, sa langue va se mettre à gonflerien… Le mal est tel qu’il va parfois jusqu’à vomir et/ou à avoir des difficultés respiratoires.

chenille-s1   IMG_5875_2
Il y a des risques importants de nécrose (c’est-à-dire que le sang ne circule plus à ce niveau) et arrive même que l’animal puisse perdre un bout de sa langue !

Il y a eu contact! Que faire ? 

  • éloigner l’animal des chenilles,
  • empêcher l’animal de se gratter pour éviter que la substance irritante des poils de la chenille se propage sur une zone plus large,
  • ne pas faire boire ni manger l’animal

Rendez-vous, le plus rapidement possible chez un vétérinaire, qui pourra, faire les soins nécessaires et limiter les effets de la substance urticante. Si nécessaire, l’animal sera mis sous tranquillisants, si l’animal est en état de choc par exemple  (vomissements, problèmes respiratoires,  …).

Comment éviter cela?

La meilleure des solution est de rester vigilant – même si toujours plus facile à dire qu’à faire.

Vous pouvez également faire traiter les arbres de votre jardin qui sont touchés ! Les fumigènes sont assez efficaces. Ils tuent les nids de chenilles processionnaires et ainsi le danger est écarté.

Pourquoi cette appellation ? 

Il suffit de voir ces quelques images ci-dessous pour comprendre !

279851-chenilles-processionneuses2

290px-Thaumetopea.pityocampa.01

Source :  Snatchy
Advertisements

Réagissez, postez votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

You are commenting using your WordPress.com account. Déconnexion / Changer )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

You are commenting using your Facebook account. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

You are commenting using your Google+ account. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s