Cruella de Droixhe… Le retour !

Toutes les associations et refuges ou presque se souviennent… 

Cette petite piqûre de rappel a pour but d’avertir et de mettre en garde, aussi bien les particuliers qui mettent à l’adoption un animal, que les refuges et autres associations qui n’ont de cesse de trouver de nouvelles familles pour leurs petits protégés !

Screenshot_2016-03-13-15-00-44-1

Cette capture d’écran date du 11.03.2016 !

Il y a 1 an, le journal « La Meuse » puybliait ceci:

La « Cruella » de Droixhe: c’est le surnom de Josiane, accusée d’opérer ses chiens elle-même et d’en échanger contre une télévision par Kathleen Wuyard

Trafic de chiens, opérations illégales, maltraitance animale : les accusations contre Josiane ne manquent pas. Cette dernière nie tout en bloc et affirme être une ardente protectrice des animaux. Mais Josiane Lambrechts est bien connue des services de protection animale liégeois. Ces dernières années, elle a fait l’objet de plusieurs saisies d’animaux. Aujourd’hui, elle vit à Droixhe avec ses dix chiens…

 Josiane vit à Droixhe avec ses dix chiens. Certains l’accusent d’en faire commerce. Et de les opérer elle-même...

Josiane vit à Droixhe avec ses dix chiens. Certains l’accusent d’en faire commerce. Et de les opérer elle-même…

Josiane est-elle la digne héritière de Cruella ou de Brigitte Bardot ? Pour Léon Rouffosse, il n’y a pas photo. Dans les années 80, cet habitant de Bressoux a créé le refuge « Love animals » avec son épouse. Ils ont fréquemment eu affaire à Josiane Lambrechts. «  De 1990 à aujourd’hui, plus de 100 chiens lui appartenant sont arrivés chez nous par décision judiciaire », explique Léon. Il faut dire que Josiane ne se contente pas d’un ou deux compagnons à quatre pattes. «  Elle récupère des animaux errants sur la voie publique, puis les stocke chez elle. Elle déclare tenir un refuge, mais elle n’a aucun agrément pour héberger tous ces animaux », dénonce Léon.

Louis-Philippe Marcotty était le vétérinaire attitré de Josiane dans les années 90. À l’époque, il avait été étonné par le très grand nombre d’animaux de sa cliente. «  Cela dépassait le raisonnable. M me  Lambrechts a de bonnes intentions, mais elle n’agit pas toujours de manière légale  », se souvient M. Marcotty.

Selon lui, Josiane a, en effet, longtemps prétendu être son assistante. Jusqu’à s’en convaincre elle-même : Josiane aurait déclaré vouloir opérer ses chiens elle-même à M. Marcotty. «  Suite à cela, j’ai coupé tout contact avec elle  », souligne-t-il.

Une décision dont Marianne Juvigné, une autre vétérinaire de Jupille, a fait les frais. C’est vers elle que Josiane s’est ensuite tournée. «  C’est une dame qui a l’air très gentille, mais qui manipule les gens pour arriver à ses fins. Dans mon cas, elle voulait que je lui donne des scalpels pour qu’elle puisse réaliser des opérations. J’avais refusé, alors elle m’avait volé des instruments  », raconte M me  Juvigné. Un vol qui s’inscrit dans la série de méfaits imputés à Josiane.

Ainsi, lors de la dernière saisie à son domicile, Josiane aurait eu recours à la violence. Cinq agents avaient dû être appelés en renfort. Josiane avait blessé le commissaire de police et l’inspectrice de la SRPA envoyés sur les lieux.

Source: La Meuse et Facebook
Advertisements

One response to “Cruella de Droixhe… Le retour !

  1. Lu sur AnimauxContact.be, et rédigé par Christiane Roufosse:

    DANGER : CRUELLA DE DROIXHE CONTINUE DE SEVIR ET LES PAUVRES BETES DE PERIR

    Depuis plus de 20 ans, nous dénonçons les agissements de la dénommée LAMBRECHTS JOSIANE, véritable pigeon voyageur (nous l’avons connue à Bassenge, Boir, Jupille, Wandre, Liège, Bressoux dans plusieurs rues etc…). Actuellement, elle habite rue de Droixhe près de l’abattoir, elle se fait appeler « Chenil de Droixhe ». Elle usurpe divers métiers entre autres assistante vétérinaire, inspectrice du Bien-être animal, il est évident qu’elle élucubre.

    Depuis de très nombreuses années, cette monstrueuse femme se rend coupable de cruautés caractérisées graves envers des animaux que par manipulations, usurpations, mensonges, elle arrive à se faire donner sous divers prétextes fallacieux, elle voyage ou fait voyager l’une de ses dévouées amies dans la Belgique entière et même au-delà pour prendre en charge les animaux, ces animaux dont on se débarrasse sur divers sites internet.

    De pauvres malheureux animaux qui sont stockés dans des cages malpropres dans la cour de son domicile ou dans des cages qui tapissent les murs de son vestibule dans une odeur répugnante. Excréments et urines se mêlent aux petites chiennes et leurs chiots dans ses immondes cages. C’est dans ces états que le SPF du Bien-être animal a découvert suite à de nouvelles plaintes les pauvres chiens qui ont été saisis.

    Les mamans étaient maigres et puantes ainsi que leurs chiots qui vivaient dans des conditions épouvantables.

    Ne croyez pas que la violence de Lambrechts (coups violents portés à une déléguées d’un refuge, une inspectrice de police ainsi qu’un commissaire de Police, arrachage de canalisation de gaz, bris de la vitre de la porte d’entrée, était due à l’amour des animaux. Les conditions dans lesquelles ils ont été découverts prouvent aisément le contraire,, mais sa rage découlait uniquement du fait que l’on venait lui prendre ses tirelires car elle vend régulièrement des chiens et elle n’avait pas supporté cette perte d’argent net d’impôt. Elle avait également poussé la comédie à mettre un panneau grossier devant sa fenêtre annonçant sa grève de la faim. Qu’elle menteuse sachant qu’elle se rendait dans un établissement chercher sa nourriture. On pouvait constater qu’elle était en pleine forme lorsque quelqu’un passait devant chez elle et qu’il la dérangeait en lisant le panneau, elle se précipitait pour menacer le pauvre lecteur.

    Il y a plusieurs années avec la complicité de certains vétérinaires malhonnêtes faisant preuve d’une totale négligence, oubliant certainement leur serment et leur déontologie, Lambrechts avait tenté, avec le matériel médical fourni par ces individus, des opérations à vif sur, entre autre, de petits Yorkshire qui ont agonisé avant de mourir le ventre ouvert dans d’atroces souffrances dans une pièce d’une saleté repoussante.

    Nous avons constaté chez cette monstrueuse femme des dizaines voire sur toutes ces années des centaines de chiens et chats qui vivaient dans des conditions d’atroces ; saleté, puanteur, coups violents, hurlement qui se sont en majorités terminés par la mort.

    Dans chacune de ses maisons où elle habite, il y a toujours eu des dizaines de chiens, chats, rongeurs etc.… lorsqu’elle est déménagée de la rue Husson à Bressoux, elle avait abandonné une énorme cage remplie de petites souris blanches. Encore une fois, les pauvres petites bêtes trempaient dans une quantité incroyable de copaux, d’urine et de crottes. Nous avions dénombré 48 petites souris, sans compter des hamsters, plusieurs chiens et des chats, le tout dans le même effroyable état. Elle avait mis la maison du pauvre propriétaire insalubre et les voisins avaient fait une pétition pour la faire déménager. A l’époque, ils dénonçaient déjà les coups violents portés à ses enfants et aux animaux.

    Lambrechts accuse toujours ses propriétaires de lui louer une maison insalubre, mais elle oublie de dire que c’est elle qui met les maisons des autres dans des états d’insalubrité qu’il est difficile de relouer après sans faire d’énormes frais.

    Lors d’une de ses nombreuses colères, elle était venue abandonner devant la grille de notre Centre d’Accueil ses deux filles dont une avait une fracture qu’elle disait avoir été faite par sa mère à l’occasion de coups ainsi que cinq chiens maigres, sales et extrêmement peureux sans oublier remplis de puces et de plaies. Nous avons dû faire appel aux forces de l’ordre et le service social s’était occupé des enfants et nous des chiens.

    A de nombreuses reprises, nous avons déposé plainte à l’encontre de Lambrechts et des cruautés qu’elle fait subir aux animaux. Mais, nous nous posons des questions au sujet du laxisme et de l’impunité dont elle jouit.

    Lambrechts nous a affirmé qu’elle était handicapée, qu’elle percevait, d’après ses propos, une confortable pension et recevait beaucoup d’avantages entre autres au moins un fauteuil roulant et un scooter électrique pour handicapé qui était à vendre devant chez elle au prix de 700 euros. Combien a-t-il couté ?

    Ce qui est choquant, c’est que nous connaissons des personnes jeunes et moins jeunes qui sont enfermés la plupart du temps chez eux parce que malgré un handicap sérieux, ils ne peuvent prétendre à un fauteuil roulant ou un scooter électrique alors que Lambrechts, elle court comme un lapin, elle agresse et lors de ses colères, elle arrive à blesser cruellement des gens. Pendant plusieurs années, elle circulait en vélomoteur avec une remorque et box de transport où elle mettait les animaux qu’elle ramassait un peu partout. Actuellement, elle circule dans des voitures électriques sans permis, des blanches et une bordeaux, pour une femme qui dit percevoir une confortable pension parce qu’elle ne sait pas se mouvoir entre autre.

    Il y a plusieurs années, Lambrechts avait vendu un petit chien à une dame de Jupille. Quelques jours plus tard, la dame nous appelait en pleurs car son petit chien était dans son jardin et un de ses amis avait vu Lambrechts le récupérer. Evidemment, la monstrueuse niait ! Pourtant, peu de temps après, un ami de Lambrechts qui passait devant chez nous avec un petit chien correspondant au petit chien volé, mais qui était mourant, nous a affirmé que le chien lui avait été confié par Lambrechts et qu’elle l’avait dépucé avec un cutter mais qu’il n’allait pas bien. Comprenant son erreur, il s’est sauvé avec le petit chien en disant qu’il allait chez le vétérinaire H. en ville, qui était à l’époque l’une des vétérinaires qui avait toute confiance en Lambrechts. Nous avons appris que malheureusement, le petit chien était décédé ce qui a mis Lambrechts certainement en colère puisqu’elle a harcelé et menacé la propriétaire qui m’avait fait part de visu et par écrit des menaces de mort que Lambrechts lui avait faites. Cette pauvre femme a été retrouvée morte chez elle, elle aurait fait une chute !

    Lambrechts est présente sur bon nombre de sites Internet surtout ceux où il y a beaucoup d’animaux à donner. Ses affiches fleurissent un peu partout pour vendre des chiens. Elle ou son amie dévouée se rendent un peu partout en Belgique et au-delà, entre autre à Courtrai, pour aller chercher une petite femelle Bichon reproductrice que les propriétaires devaient se débarrasser car, encore jeune, elle perturbait par ses jeux les chiots des autres nichées à ce qu’il parait et qui m’a été confirmé par la propriétaire du Bichon.

    Lambrechts est une manipulatrice, un comédienne, elle est extrêmement violente, l’une de ses filles avoue que sa mère est folle et qu’elle fait des problèmes partout. La plupart des gens qui ont eu des problèmes avec elle ont affirmé qu’elle devait consulter de façon à soigner ses graves problèmes de méchancetés, de violences et comportement dangereux pour elle-même et autrui, car faire en sorte d’essayer de faire sauter le quartier sachant qu’il y a un grand nombre de personnes qui habite ou qui travaille dans cette rue est criminel.

    Actuellement et malgré les mises en garde du SPF Bien-être animal, cette monstrueuse femme d’après les nouvelles plaintes qui nous sont arrivées, aurait de nouveau une vingtaine de chiens et des nichées.

    Personnellement, nous l’avons vue promener en face de chez elle une dizaine de chiens, caniches, bichons, cavalier King Charles pinschers, chihuahua, tous malpropres et l’air super peureux et malheureux.

    Que sont devenus les centaines de chiens qu’elle a pris en charge pendant toutes ses années hormis ceux qui sont morts dans d’atroces souffrances.

    Peut-elle donner des preuves que ces animaux ont bien retrouvés des familles dignes de ce nom, peut-elle fournir des adresses, hormis bien entendu des faux témoignages de ces soi-disant amies.

    Nous avons rencontré des personnes qui lui ont acheté un chien malade, pas de vaccins, pas d’identification, mais le prix est souvent important net d’impôts de surcroît.

    Son amour mercantile ne concerne que ce que lui rapporte la vente des malheureux animaux.

    Elle ne se gêne pas non plus pour enlever la puce d’un animal qui pourrait lui valoir des ennuis.

    Pourtant, elle ose se faire appeler la Brigitte Bardot de Droixhe, elle démontre encore une fois un énorme problème de personnalité sachant qu’au contraire de madame Bardot, elle fait souffrir les animaux. Nous considérons qu’elle se permet de faire un affront à Brigitte Bardot que je serai heureuse de connaître son avis sur le sujet. Serait-elle à même de faire cesser cette situation des plus immondes.

    Si vous la rencontrez lors d’une brocante surtout ne vous laissez pas attendrir, n’entrez pas dans son jeu, ne lui donner pas ni chiens, ni chats, ni rongeurs etc.…. Elle est brocanteuse et menteuse.

    Nous possédons des dossiers de plaintes entre autres édifiants à l’encontre de cette horrible femme, qui nous a d’ailleurs menacé de mort, mais qui affirme ne rien risquer car elle recevrait l’aide d’une personne qui travaille dans le social et qui interviendrait à chacun de ses problèmes.

    S’il vous plait, ne lui donnez pas des animaux, vous vous feriez complice de souffrances et cruautés envers ses mêmes animaux.

    Si vous avez eu des problèmes avec elle, si vous avez des renseignements la concernant, merci de nous en faire part.

    Aux naïfs qui lui font confiance, nous disons méfiance et vigilance, bon nombre de personnes nous ont fait part de leur revirement après pourtant l’avoir défendue, les amies d’aujourd’hui ne sont pas forcément ceux de demain.

    Voir l’article original via: http://www.animauxcontact.be/dangercruelladroixhe.html

    J'aime

Réagissez, postez votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

You are commenting using your WordPress.com account. Déconnexion / Changer )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

You are commenting using your Facebook account. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

You are commenting using your Google+ account. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s