La commercialisation d’animaux dans les lieux publics en Wallonie

Le gouvernement wallon a approuvé jeudi un avant-projet de décret qui interdit la commercialisation d’animaux dans les lieux publics en Wallonie, à quelques exceptions près.

images6L’objectif est d’éviter les abandons, les euthanasies en refuge et les piètres conditions de détention ou d’exposition. Bien que la législation l’interdise déjà, des concours, loteries, paris et autres fêtes foraines ou kermesses offrent encore des animaux à titre de prix. C’est que l’interdiction existante est trop souvent contournée si le gain remporté est un nombre de points permettant ensuite d’acheter l’animal, qui n’est plus « gagné » mais « échangé ».

a-GOLDFISH-BAG-640x468Afin de mettre un terme à cette approximation juridique, le ministre wallon en charge du Bien-être animal, Carlo Di Antonio, a déposé au gouvernement un projet de décret interdisant la commercialisation d’animaux sur les lieux publics. « Un animal est une responsabilité et ne peut être considéré comme un simple lot », affirme le ministre Di Antonio (cdH). Il s’agit aussi à ses yeux de limiter les risques d’achats impulsifs, pour éviter les trop nombreux abandons et les euthanasies en refuge.

Source : SudInfo
Advertisements

Réagissez, postez votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

You are commenting using your WordPress.com account. Déconnexion / Changer )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

You are commenting using your Facebook account. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

You are commenting using your Google+ account. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s