Adaptation de l’animal dans sa nouvelle famille…

La publication d’une amie m’a interpellée… Je me suis dit que c’était le bon moment pour moi, de partager avec vous, mon expérience sur le sujet !

Je ne connais pas les tenants et aboutissants de la vie de Monsieur Moustache (c’est le nom que mon amie a donné à un chat de ‘passage’ chez elle.
Je parle de ‘passage’ car elle a déjà 6 chats, tous des malheureux, récupérés ci et là… Au fil de sauvetages. Dès le départ, elle avait décider de permettre à Monsieur Moustache de souffler un peu avant de découvrir sa nouvelle famille.
imageLe grand jour pour Monsieur Moustache arriva…

Et puis…
imageCes quelques lignes à l’amer goût de « déjà vu » ont fait que je me suis rappelé de petites choses, très simples, qui jointes avec beaucoup de tendresse, une bonne dose de douceur et parfois, je l’avoue, un peu de patience, peuvent aider à parvenir à un nouveau départ réussi !

Certaines ont été testées sur des chats ou sur des chiens, et d’autres peuvent convenir aux 2 et qui sait… Peut-être à d’autres animaux qui rencontreraient une période de stress post-adoption ?

N’hésitez d’ailleurs pas à partager avec nous, amis des animaux, vos expériences, vos trucs & astuces, cela aide toujours un animal et son maître 😀

Tout d’abord, comment nettoyer un pipi de chat ? Retrouvez ici l’article sur le sujet.

* L’animal se réfugiait toujours sur le même coussin ?
Quitte à dépareiller votre intérieur, donnez à l’animal ce coussin. Il pourra s’y réfugier donc se sentir mieux.

image * L’animal se sentait visiblement en sécurité avec vous, avant d’arriver dans sa nouvelle famille ?
Donnez à l’animal votre taie d’oreiller (non lavée) ou éventuellement un t-shirt avec lequel vous avez dormi. Votre odeur le rassurera.

* L’animal partageait le couchage de vos animaux ?
Recouvrez ce couchage d’un polar 2 ou 3 jours, le temps que vos animaux laissent leurs odeurs dessus avant de le donner à l’animal inquiet dans sa nouvelle famille.

* Moins apprecié des adoptants mais très efficace pour un chat récalcitrant à aller dans son (nouveau) bac :
Récupérez de la litière usagée que vous placez, dans le bac, à côté de la litière propre. Au début, faites moitié moitié, puis 1/3, puis 1/4, 1/5 de litière usagée, jusqu’au jour où plus rien ! Naturellement ne récupérez pas n’importe quelle litière usagée ! Non, la 1ère fois, récupérez-en dans la famille où vivait le chat. Utilisez une litière utilisée par un chat inconnu lui apporterait un stress supplémentaire et inutile !
Pour certains cela peut paraître fastidieux mais cela fonctionne très bien. Ce truc fonctionne également très bien lors de changement de type de litière.

image

Il est parfois préférable, les premiers temps, si vous aviez déjà des chats à la maison, d’utiliser 2 bacs. Vous pourrez progressivement intégrer la litière de vos chats dans le nouveau bac (comme décrit ci-dessus mais avec l’odeur de vos chats).

image

* Changement d’alimentation :
Un changement d’alimentation doit toujours se faire petit à petit.
– 1er et 2, 3, 4 et 5ème jour : 75% de nourriture habituelle et 25% de la nouvelle marque,
– 6, 7, 8, 9 et 10ème jour : 50% de nourriture habituelle et 50% de la nouvelle marque,
– 11, 12, 13, 14 et 15ème jour : 25% de nourriture habituelle et 75% de la nouvelle marque,
– A partir du 16ème jour : 100% de la nouvelle marque.
Cette méthode est identique que cela soit pour des croquettes ou pour de l’alimentation humide.

Rédigé par Snatchy
Advertisements

5 responses to “Adaptation de l’animal dans sa nouvelle famille…

  1. Via Facebook – par Angélique Quick :
    Le zylkène donne de très bons résultats dans les problèmes d’adaptations chez les chats ET les chiens ! Que ce soit pour des problèmes de propreté, des problèmes de peur, d’agressivité,… Déjà testé sur plusieurs de mes chats ainsi que sur des chats de gens de mon entourage et toujours eu d’excellents résultats ! 😉

    J'aime

  2. Via Facebook – par Sarah Cortvrint : Dans mon cas concernant de nouveaux arrivants, ils étaient tous chatons dont malheureusement certains arrivés des le jour de leur naissance, à nourrir au biberon etc… Parce que le propriétaire était sur le point de les noyer, …
    Ils ont donc été « éduqués » directement à aller dans la litière simplement en les mettant sur leur graines dès qu’on les voyait chercher à faire leur besoins ou qu’ils avaient déjà commencer à le faire. Et en les félicitant à chaque fois (même si c’est nous qui les y mettions)
    Parfois même sans signe on les mettait dans le bac pour stimuler. On nettoyait le bac régulièrement mais on laissait quand même un pipi pour dire que ça sente les besoins et qu’ils sachent que c’est là qu’ils devaient faire.
    Et à féliciter d’avantage quand ils y allaient d’eux même.

    Ce sont des chats qui sortent au jardin (cloturé en fonction), auxquels on ouvre pour qu’ils rentrent ou sortent à leur aise. Cependant pendant un temps on avait tendance à « nous dépêcher de leur ouvrir dès qu’ils demandaient  » si bien qu’à un moment, si on ouvrait pas assez vite, on qu’on était simplement pas là, l’un d’eux urinait près de la porte (juste à côté des deux bacs qui étaient pourtant propres)
    Ne pas nettoyer à la javel, ça les attire et souvent les invite à uriner..
    On a essayer de mettre un peu de poivre, nettoyer au vinaigre blanc etc, … Les miens se roulaient dedans donc pas de changement, puis on s’est rendu compte qu’ils avaient horreur du citron jaune, on a donc pressé des citron et on a mis les demi citron (vides) là ou ils avaient tendance à se perdre, et on mettait quelques gouttes de javel dans les bacs.
    Tout est revenu à la normale par la suite et on a diminué progressivement le nombre de demi citron placé.

    On a eu quelques chats en transits chez nous (des malheureux abandonnés que je n’ai pas su laisser sur place et donc ramenés à la maison)
    On leur réservait une pièce à eux avec une litière, croquettes et eau propre. Le tout est de leur proposer un confort, de quoi se coucher confortablement, de quoi se cacher, ne pas essayer à tout prix de les coincer pour les caresser ou câliner, juste s’asseoir sans bouger, les laisser venir manger de plus en plus près de nous et donc les laisser nous découvrir progressivement.
    par la suite on les laissait descendre après auprès des autres chats durant une petite demi heure ou plus en fonction des amitiés etc
    Et quand ils ont trouvé une famille, on leur laissait un jouet qu’ils avaient adopté et un tissus imprégné de nos odeurs.
    Pour qu’ils s’imprégnent de leur environnement on peut leur mettre du beurre sous leur pattes les premiers temps, surtout les premiers jours ou ils sortent dehors.
    Voilà, j’ai espère que ces expériences personnelles pourront aider certains maîtres
    Mais surtout, soyez très patients, laissez leur le temps de s adapter et également adaptez vous a eux également

    J'aime

  3. Via Facebook – par Alex Alexia :
    Le zylkène donne de très bons résultats dans les problèmes d’adaptations chez les chats ET les chiens ! Que ce soit pour des problèmes de propreté, des problèmes de peur, d’agressivité,… Déjà testé sur plusieurs de mes chats ainsi que sur des chats de gens de mon entourage et toujours eu d’excellents résultats ! 😉

    J'aime

  4. Via Facebook – par Alex Alexia :
    Pour les soucis de comportement. .agressivité etc… Les fleurs de bac fonctionnent assez bien… l homéopathie également

    J'aime

Réagissez, postez votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

You are commenting using your WordPress.com account. Déconnexion / Changer )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

You are commenting using your Facebook account. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

You are commenting using your Google+ account. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s