L’avenue Gilbert Mullie dit adieu au chat Gribouille

Tout le monde l’aimait bien ce chat tigré « de rue » qui ressemble au chat de la photo jointe à cet article. Il était petit, adorable et se laissait caresser par tous les amis des chats du quartier. 

UJkojLdwHnHIP3q5R4TvNx152ZQ

Nous étions nombreux à « avoir été adoptés » par Gribouille. Combien de fois, en ce qui me concerne, ne m’attendait-il pas devant mon immeuble quand il entendait le bruit du moteur de ma voiture ou le claquement de ma portière. Si je ne sortais pas assez rapidement de mon véhicule, il s’approchait de celui-ci pour bien me faire comprendre son impatience… des caresses et des croquettes friandises. Quand j’en avais le temps, je m’accroupissais, il sautait sur mes genoux et après quelques caresses s’endormait sur ces mêmes genoux. Gribouille, c’était mon pote depuis de nombreux mois auquel je ne pouvais rien refuser. Tout le monde le connaissait – et le caressait – dans la rue. Un monsieur – mais pas que lui -, victime heureuse et consentante de Gribouille, lui apportait de la nourriture dans une assiette et lui réservait, lui aussi, de nombreux calins.

Lorsque ma voisine de palier, en pleurs, a sonné aujourd’hui à mon appartement, j’ai vite compris la triste nouvelle qu’elle allait m’annoncer. Gribouille a traversé la rue trop rapidement et un automobiliste qui n’a pas pu l’éviter – et qui s’est arrêté – l’a écrasé. C’est la fatalité et nous savions qu’un jour ou l’autre cela le perdrait. Nous étions nombreux en larmes sur le trottoir à partager notre peine. Gribouille nous a quittés par un soir d’hiver.                                                               

Je suppose que ses maîtres qui habitent au Chemin des 2 Maisons ne se soucieront pas de ne plus le voir car depuis bien longtemps ils s’étaient désintéressés de ce ravissant petit chat dont ils disaient qu’il ne voulait pas rester chez eux!!! 

Beaucoup d’enfants du quartier vont être bien malheureux lorsqu’ils apprendront pourquoi Gribouille n’est plus là pour les caresses.

Wolu1200 : L'avenue Gilbert Mullie dit adieu au chat GribouilleQuant à ses copains chats de la rue, nombreux dans le quartier, ils devront continuer à vivre sans Gribouille.

Le destin de tous les chats de rue n’est heureusement pas toujours aussi dramatique. Il en est un à qui j’avais donné le surnom de Gigi qui a été recueilli par un refuge pour chats à Woluwe-Saint-Lambert. Grâce à l’amour et à la persévérence de l’équipe de ce refuge, Gigi a trouvé une maison où il y passe enfin des jours heureux.

Ah, pour info, Gribouille n’est pas un chat mais une chatte. Aujourd’hui mon coeur est déchiré car je ne verrai plus ma copine.

So long Gribouille

Source : Wolu1200
Advertisements

Réagissez, postez votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

You are commenting using your WordPress.com account. Déconnexion / Changer )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

You are commenting using your Facebook account. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

You are commenting using your Google+ account. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s