Un abattoir clandestin démantelé à La Courneuve

7c8unnokUn abattoir clandestin où se trouvaient plus de 200 poules, oies, canards, et lapins, a été démantelé ce dimanche à La Courneuve (Seine-Saint-Denis), a annoncé la Fondation Brigitte Bardot (FBB).

Un abattoir clandestin a été démantelé ce dimanche à La Courneuve (Seine-Saint-Denis), a annoncé la Fondation Brigitte Bardot (FBB). Des membres de la fondation, des policiers du commissariat de La Courneuve et des fonctionnaires de la Direction départementale de la protection des populations sont intervenus pour contrôler les installations d’un hangar situé avenue Paul-Vaillant-Couturier.

A l’intérieur, ils ont trouvé plus de 200 poules, oies, canards, mais aussi quelques lapins.

3366821_lapins-cland_640x280Tous les animaux étaient encore vivants, mais ils ne disposaient ni d’eau ni de nourriture et étaient prêts à être abattus dans des conditions sanitaires plus que douteuses. Le poste d’abattage, couvert de sang du sol au plafond sans aucune hygiène, dégageait une odeur nauséabonde, selon des témoins.

De la viande destinée à des restaurants chinois

«Outre l’abattage clandestin, sans étourdissement des animaux, de nombreuses infractions sanitaires ont été relevées par les services vétérinaires. En plus de la viande, de nombreux œufs entreposés ne disposaient pas du marquage réglementaire précisant la méthode de production, aucune traçabilité pour ces filières», a commenté un porte-parole de la FBB, qui a décidé de prendre en charge l’ensemble des bêtes. D’après la préfecture, des infractions à la législation sur le travail ont également été constatées, avec la notamment la présence de trois employés non déclarés, découverts dans une arrière-salle de l’abattoir clandestin.

Les deux responsables de cet abattoir ont été interrogés par la police, qui a procédé au contrôle de plusieurs clients. «Il y avait des particuliers, mais aussi des personnes qui achetaient pour le compte de restaurants chinois, assure Christophe Marie, de la FBB. Nous avions fait des repérages et nous avions remarqué que le dimanche était un jour de gros abattage.»

«C’était une grosse opération, on ne s’attendait pas à ce qu’il y ait autant d’animaux. Les services vétérinaires se sont vraiment mobilisés pour faire avancer les choses», s’est félicité la FBB, qui a porté plainte pour «acte de cruauté sur animaux». La propriétaire du bâtiment a été interpellée et placée en garde à vue.

Source: http://www.leparisien.fr/
Advertisements

Réagissez, postez votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

You are commenting using your WordPress.com account. Déconnexion / Changer )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

You are commenting using your Facebook account. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

You are commenting using your Google+ account. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s